Code de conduite du praticien

Code de conduite du praticien

Voici le code éthique auquel nous adhérons en tant que Maître praticien Reiki. Il est principalement issu du code édité par la Corporation Européenne des Praticiens Reiki.

I – Obligations Générales

I -1 – Justification de la Lignée

Le Maître praticien Reiki doit justifier de la lignée Reiki Usui  Ryoho par un document, diplôme, attestation…signé(e) de son Maître Reiki.

I – 2- Il s’engage à respecter l’enseignement de Mikao Usui

Les Idéaux du Reiki du Dr. Mikao USUI sont un guide de conduite permanent dans la vie quotidienne, ainsi qu’une partie importante de l’enseignement du REIKI. C’est un engagement à continuer à travailler sur sa propre évolution et auto guérison à tous les niveaux, et à vivre de plus en plus dans l’Esprit du Reiki, notamment à travers la pratique des 5 grands idéaux formulés par Usui Sensei.

I – 3 – Le Maître praticien Reiki adapte sa pratique au consultant.

Le Maître praticien est à l’écoute des besoins de la personne, avec le plus grand respect, attention et bienveillance. Il tend à avoir une écoute active et empathique*.

I – 4 – Conduite d’Accompagnement en pédagogie.

Le Maître praticien accompagne chaque personne à sa demande, dans la découverte de son chemin de vie. Il l’encourage à développer ses compétences, et ses talents dans une perspective d’autonomie, de responsabilité et d’évolution. Le Maître praticien Reiki incitera la personne à faire appel à son libre-arbitre, à son discernement et à son potentiel personnel pour devenir acteur de sa vie.

I – 5 – Formation professionnelle : Formation initiale, Formation continue.

Le Maître Praticien Reiki passe lui-même par un processus d’ouverture et d’évolution personnelles. Il a souci d’optimiser ses connaissances et ses acquis. Le Maître praticien Reiki aura à cœur de poursuivre son processus individuel de formation professionnelle; par tous moyens à sa convenance, autodidaxie, séminaires, stages, conférences, formation qualifiante.

 II – Devoirs du Maître praticien Reiki vis à vis de ses consultants

II – 1 – Attitude juste.

Face à une personne désireuse de mieux-être ou en quête de clarté, d’authenticité ou en difficulté particulière le Maître praticien Reiki saura, par une attitude juste, faire preuve d’humilité sans s’ingérer ni interférer dans la vie du receveur, l’encourageant à prendre l’initiative sur le chemin de sa vie.

II – 2 – Traitements et Initiations.

Le Maître praticien Reiki traitera les personnes demandant des traitements ou des initiations avec le plus grand respect vis-à-vis de leur dignité, de leurs besoins et de leurs valeurs individuelles. Il aura le respect de l’individu dans ses dimensions physique, psychique, morale et spirituelle.

II – 3 – Respect physique.

Une session de Reiki se donne par imposition des mains sur un receveur vêtu, les vêtements ne gênant ni la pratique du Reiki ni son efficacité – il est toutefois recommandé d’avoir des vêtements « relax » et « non serrants » . En cas de nécessité, elle peut se donner sans contact physique.

II –4 – Respect des valeurs.

Le Maître Praticien déclare en son âme et conscience que le Reiki n’est ni une religion ni une secte, la personne recevant le traitement ou les initiations est libre de ses croyances et convictions.

II – 5 – Respect de la confidentialité, Secret professionnel et Anonymat.

Le Maître praticien Reiki et l’Enseignant Reiki respectent la confidentialité des informations reçues de la personne pendant une session, un traitement ou une initiation de Reiki, quelle qu’en soit leur nature. Le secret professionnel s’étend à tout ce qui a été vu, entendu ou compris au cours de la pratique ou des initiations. Il préserve l’anonymat des personnes qui le consultent ou l’ont consulté.

II – 6 – Accueil et Qualité des soins.

Le Maître Praticien Reiki fournit un endroit agréable, adapté, confortable et sécurisant. Il se rend à domicile si la personne ne peut se déplacer. Par une brève description, il informe la personne de ce qui se passe pendant une session de Reiki.

II –7– Relation de pairs entre les deux parties.

Le Maître praticien se doit d’attirer l’attention du consultant sur sa responsabilité propre, sur la nécessité d’une coopération active et permanente, et sur ses capacités d’autonomie.

II –8– Devoir de réserve.

Conscient de la relation spécifique qui le lie à ses consultants, le Maître praticien observe une attitude de réserve en toutes circonstances.

II –9– Devoir de suivi.

Le Maître praticien Reiki au service de la personne se doit d’assurer la continuité de son accompagnement ou d’en faciliter les moyens.

II – 10 –Liberté de l’engagement du praticien Reiki.

Le Maître praticien Reiki n’est jamais tenu de s’engager dans une pratique de soins ou d’initiations Reiki. Dans le cas de refus il se doit néanmoins de conseiller un autre praticien ou intervenant.

II – 11 – Rapport à la médecine.

Le Reiki système énergétique peut compléter avantageusement un programme de soins de santé en accélérant leurs effets ou en limitant les effets secondaires de certains traitements. Il ne se substitue pas non plus à ceux-ci. Le praticien ne pose pas de diagnostic, ne donne pas de prescription et en aucun cas il ne modifie le traitement médical ou psychologique.

II – 12 – Autres compétences professionnelles du Maître praticien.

Le Maître praticien peut cependant, s’il possède d’autres connaissances et compétences dans différents domaines de thérapie et /ou d’accompagnement et en prouvant son professionnalisme, les mettre au service de la personne (naturopathie, lithothérapie, accompagnement, massage, coaching, etc.)

II – 13 – Rémunération du praticien – Honoraires.

Chaque praticien Reiki fixe lui-même ses honoraires en conscience et selon un des principes du Reiki, gagner honnêtement sa vie par une juste rémunération.

Le Maître Praticien Reiki doit préciser clairement avant la session, le contenu, la durée, le coût des séances, sous quelle forme il sera rémunéré (comptant, chèque).

III – Rapports du Maître praticien Reiki à ses confrères, aux autres professionnels de la santé et aux institutions.

Le fait pour un Maître praticien Reiki, d’être lié à un centre de soins, de formation, à un lieu de vie ou appartenir à des structures sociales ou associatives ne saurait porter atteinte à l’application des présentes règles déontologiques.

III– 1 – Utilisation du nom.

Nul n’a le droit dans un texte informatif ou publicitaire, d’utiliser les noms et titres d’un Maître praticien Reiki sans son autorisation expresse et son accord écrit.

III – 2 – Droit de réserve et Règles de confraternité.

Le Maître praticien Reiki est tenu au droit de Réserve vis à vis de ses confrères et des autres professionnels de la santé. Il cherchera à établir des relations honnêtes et harmonieuses entre toutes les parties. Les divers degrés de Reiki ne constituent en aucun cas une hiérarchie entre les praticiens. L’initiation à la maîtrise du Reiki ne donne aucun pouvoir, mais toutes les responsabilités.

III – 3 – Information sur son exercice.

Toute information du public (articles, publications, émissions radio ou télédiffusées, enseignes, annonces payantes, conférences, documents pédagogiques, etc.) doit être exprimée d’une manière simple et honnête (personnalité du praticien ou de l’Enseignant Reiki, nature des soins fournis et résultats escomptés).

III – 4 – Pratique et Fiscalité.

Le Maître Praticien Reiki se conforme aux règles fiscales et droit du pays où il pratique.

*Empathie : intuition de ce qui se passe en l’autre, sans oublier toutefois qu’on est soi-même, car dans ce cas il s’agirait d’identification. Selon C. Rogers : « l’empathie n’étant pas l’identification, la congruence est le regard inconditionnel. »

Questions fréquentes

Questions fréquentes

Qu’est ce que le Reiki ?

Le Reiki est à la fois une pratique thérapeutique et une technique de bien-être.

C’est une technique d’origine japonaise. Simple et naturelle, elle permet de canaliser et de transmettre l’énergie par les mains.

Comment fonctionne le Reiki ?

Le praticien concentre l’énergie du Reiki et la transmet au sujet par l’application de ses mains. L’énergie circule alors dans tout le corps du receveur et va spontanément dans les parties qui en ont besoin pour soulager, ré-harmoniser et revitaliser la personne.

Faut-il croire au Reiki pour qu’il y ait des résultats ?

Il n’est pas nécessaire de « croire » au Reiki, ou d’adopter une concentration particulière pour bénéficier des bienfaits du Reiki. Recevoir un soin Reiki reste un acte simple et naturel. Seule l’expérience peut permettre à chacun de savoir si le Reiki lui convient ou pas.

Le Reiki soigne t-il des maladies ?

Avec le Reiki il ne s’agit pas de traiter une maladie ou une partie du corps, mais de soutenir l’être dans sa globalité. Le Reiki est là pour soutenir et stimuler les capacités naturelles de la personne.

Il permet un renforcement et un apport d’énergie mais ne dispense pas d’un suivi et d’un traitement médical. Le Reiki ne pose pas non plus de diagnostic.

Y a t-il des risques à recourir au Reiki ?

Non il n’y a pas de risque en soi à recourir au Reiki. Ni de contre-indications. Cependant une personne souffrant d’une pathologie doit toujours consulter un professionnel de santé et ne pas se limiter à des soins Reiki seuls.

Le Reiki est-il compatible avec une autre thérapie ?

Le Reiki est une thérapie énergétique naturelle. Il est parfaitement compatible et complémentaire aux autres thérapies existantes (allopathie, homéopathie, ostéopathie, thérapies corporelles, psychothérapie, etc …)

Le Reiki remplace t-il les soins de médecine traditionnelle ?

Le Reiki peut apporter des bienfaits complémentaires en permettant de soutenir et d’améliorer l’état global de la personne, mais il ne peut en aucun cas remplacer un traitement médical.

Le Reiki n’établit pas de diagnostic. Le Reiki ne remplace pas non plus les médicaments.

Le Reiki est-il compatible avec des médicaments ?

Le Reiki est compatible avec les médicaments. Il n’entrave pas leur action. Il peut par ailleurs diminuer les effets secondaires des médicaments.

Il est important de ne pas arrêter ses traitements par médicaments pendant une cure de Reiki.

Le Reiki est-il compatible avec une psychothérapie ?

Oui. Le Reiki est une complément idéal à une psychothérapie. Il peut accélérer le travail intérieur en permettant de faire remonter à la conscience des sentiments refoulés, tout en procurant suffisamment de force et de paix pour intégrer ces derniers. Avec le Reiki on voit très souvent des prises de conscience s’opérer.

De manière générale, le Reiki crée un climat favorable à la guérison et la réalisation de la personne en travaillant à tous les niveaux de l’être (physique, émotionnel, mental, spirituel), lui donnant ainsi un socle solide pour aller à la rencontre de soi-même et de son potentiel.

Il peut également, en dénouant certains blocages, permettre de relancer le travail psychothérapeutique dans une nouvelle direction.

Quelles sensations peuvent-être perçues lors d’une séance de Reiki ?

En général au cours d’une séance Reiki, la personne expérimente des sensations de calme, de détente et d’apaisement. Sur le plan physique, le receveur peut percevoir des sensations de chaleur, des picotements.

Ceci est tout à fait normal et plutôt bon signe. Cela veut dire que l’énergie circule.

Des sensations de fraîcheur ou de froid peuvent également être ressenties, signalant des insuffisances énergétiques passagères. Des tensions qui se relâchent peuvent également être ressenties et se manifester par divers bruits, sons, issus du corps (le plus souvent au niveau du ventre). Des visions d’images, de couleurs, des souvenirs particuliers peuvent également apparaître. Quelquefois le receveur ressent aussi le besoin de s’endormir.

Ces sensations peuvent varier d’une personne à une autre ou encore d’une séance à une autre.

Le Reiki est-il une secte ou une religion ?

Le Reiki n’est ni une secte, ni une religion. Il ne comporte pas de dogme ou de doctrine. Le receveur est libre de ses convictions. Le Reiki n’appartient à personne et n’est pas non plus réservé à un groupe particulier mais accessible à tous. Par ailleurs le Reiki ne rejette et n’exclut aucune thérapie.

Le Reiki est-il remboursé par la sécurité sociale ou ma complémentaire santé ?

Les séances de Reiki ne sont pas remboursées en France. Elles sont en revanche prises en charge par certaines complémentaires santé.

Y a t-il des manipulations physiques lors d’une séance de Reiki ?

Aucunement. Il y a simplement un contact léger ou à distance avec les mains.

Combien de temps dure une séance ?

Une séance de Reiki dure environ 1 heure. Pour les enfants et les personnes âgées, les séances sont plus courtes et durent entre 20 et 30 minutes.

Un temps de parole peut également être consacré à la fin de la séance, si la personne le souhaite, pour évoquer ce qu’elle a ressenti lors de la séance. Cet espace temps est laissé à la discrétion de chacun et n’est pas indispensable à l’efficacité de la séance.

Comment se préparer à une séance de Reiki ?

Il n’y a pas de préparation particulière à prévoir avant une séance de Reiki. Prévoyez simplement dans votre agenda ce temps que vous vous accordez. Après la séance en revanche il est conseillé de boire de l’eau toutes les heures, afin de faciliter les processus de nettoyage et de régénération.

Combien de séances sont nécessaires ?

Il n’est pas toujours possible de répondre à l’avance à une telle question.

Des effets suffisamment bénéfiques peuvent se faire ressentir dès la première séance.

Cependant lorsque les maux, les tensions sont présents depuis longtemps, il est raisonnable de prévoir un minimum de quatre séances rapprochées. Cela permet à l’organisme de se rééquilibrer globalement et en profondeur. Ensuite on peut espacer les séances.

En dehors des conseils et indications de son praticien Reiki, le nombre de séances nécessaires restent cependant bien évidemment à l’appréciation de chacun en fonction de son ressenti et de ses besoins personnels.